La gestion des arrêts maladie en portage salarial

Publié le : 01 octobre 20224 mins de lecture

Le portage salarial est un mode de travail qui consiste à mettre un salarié à disposition d’une entreprise cliente, tout en étant employé par une société de portage salarial. C’est un contrat atypique qui peut présenter de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. Parmi ceux-ci, on peut citer la gestion des arrêts maladie. En effet, le portage salarial étant un contrat atypique, il n’est pas toujours facile de gérer les arrêts maladie, notamment en termes de indemnisation.

Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour gérer au mieux vos arrêts maladie en portage salarial.

Tout ce qu’il faut savoir sur les arrêts maladie en portage salarial

Certains se demandent pourquoi recourir au portage salarial ? Le portage salarial permet aux salariés de travailler de manière indépendante tout en bénéficiant de certains avantages du salariat. Cependant, il est important de bien comprendre comment fonctionne le portage salarial en ce qui concerne les arrêts maladie.

En portage salarial, le salarié est considéré comme étant en maladie dès lors qu’il est incapable de travailler pour cause de maladie ou d’accident. Le portage salarial prend en charge les arrêts maladie de ses salariés de la même manière que n’importe quelle entreprise. Cela signifie que le salarié en portage salarial a droit aux indemnités journalières de la Sécurité sociale et à une indemnisation de son entreprise de portage salarial.

Pour bénéficier de ces indemnités, le salarié en portage salarial doit fournir à son entreprise de portage salarial un certificat médical justifiant son absence. Ce certificat médical doit être envoyé à l’entreprise de portage salarial dès que possible et au plus tard dans les 8 jours suivant l’arrêt de travail.

Si le salarié en portage salarial est hospitalisé, il doit informer son entreprise de portage salarial de son hospitalisation et lui fournir un certificat médical dès que possible. L’entreprise de portage salarial prendra alors les dispositions nécessaires pour assurer la continuité du versement des indemnités journalières de la Sécurité sociale et de l’indemnisation de l’entreprise de portage salarial.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’indemnités journalières ?

Le portage salarial permet aux salariés de travailler de manière autonome tout en étant couverts par les garanties sociales du salariat. Ces derniers peuvent ainsi bénéficier d’indemnités journalières en cas de maladie ou d’accident. Pour pouvoir prétendre aux indemnités journalières, il faut justifier d’une ancienneté minimale dans le portage salarial et avoir cotisé au moins 4 mois au régime général de la Sécurité sociale. Les indemnités journalières sont calculées en fonction du salaire moyen des 3 derniers mois. Elles sont versées par la Sécurité sociale et peuvent être cumulées avec d’autres revenus, comme le chômage ou la retraite.

Quels sont les avantages du portage salarial dans ces cas là ?

Le portage salarial est une solution intéressante pour les salariés qui souhaitent travailler de manière indépendante. En effet, cela leur permet de bénéficier des avantages du statut de salarié tout en étant en contact avec leur clientèle. De plus, cela leur permet de bénéficier d’une certaine flexibilité dans leur travail. En cas d’arrêt maladie, le portage salarial permet aux salariés de bénéficier de la couverture maladie universelle (CMU) et de la couverture maladie complémentaire (MMA). Ainsi, ils bénéficient d’une protection sociale optimale.

Plan du site